Les Huiles Essentielles pour les Nuls…Masque aromatique contre les Pellicules, par Elske Miles !

21 mai 2010
AUTEUR : julien

elskConnaissez-vous Elske Miles ? Née en Afrique du Sud mais docteur en Lettres Françaises, elle travaille depuis plusieurs années dans les sphères de la santé naturelle en compagnie de Michel Odoul, thérapeute et conférencier bien connu à la base de la phyto-énergétique.
Elske est réflexologue mais elle est aussi une grande spécialiste des huiles essentielles. Elle a d’ailleurs débuté entre autres par les enseignements de Dominique Baudoux, pharmacien aromatologue directeur du laboratoire Pranarôm.

Elske nous livre dans son tout dernier ouvrage « Les Huiles Essentielles pour les Nuls » aux éditions First, une recette simple et efficace contre les pellicules…

« Les Huiles Essentielles pour les Nuls » est un livre d’aromathérapie très complet et très nouveau en ce sens que tous les principes de l’aromathérapie scientifique y sont exposés tout en étant complétés par l’approche énergétique, souvent poétique, des huiles essentielles. Par exemple on y apprend que chaque jour de la semaine est associé à une planète et à certaines huiles essentielles en rapport avec l’humeur du jour… mais on découvre aussi mille et une recettes très bien formulées et documentées scientifiquement.

En page 120, Elske nous livre une recette simple pour un « masque aromatique contre les pellicules » :

« – 2 ml d’huile essentielle (HECT) de Géranium Rosat (pelargonium asperum cv Egypte)
– 2 ml HECT Romarin CT cinéole (rosmarinus officinalis CT A.8 cineole)
– 1 ml HECT Sauge sclarée (salvia sclarea)
– 15 ml d’huile végétale de Jojoba
– 30 ml d’huile végétale d’Amande douce

Appliquez 20 gouttes (du mélange) sur le cuir chevelu le soir en massant bien. Recouvrez votre oreiller d’une serviette de bain avant de vous coucher avec ce masque du cuir chevelu que vous garderez toute la nuit. Le lendemain, lavez-vous les cheveux avec un shampooing doux et naturel.
Vous pouvez faire ce masque deux à trois fois par semaine pendant un mois.
 »

On apprécie l’efficacité de ce mélange et la facilité d’usage (hormis la serviette mais il faut bien protéger le linge ;-)). Précisons qu’il est adapté à tous les adultes, sauf la femme enceinte. que ne le pratiquera pas toutes les semaines, ni toute la nuit selon nous.

Les pellicules sont un problème qui peut avoir des causes diverses : présence de fongi sur le cuir chevelu, sécheresse cutanée, séborrhée, eczéma localisé… consultez votre dermatologue si le problème est persistant. Pranarôm propose aussi de très bons shampooings certifié BIO, dont « bois de rose » pour les pellicules de tout type ;-)

6 commentaires
4 juin 2010
bayet

j’aimerai savoir si le mélange pour les pelliculles est bon pour les enfants,car j’ai ma fille de 8 ans qui en a pas mal surtout après un gros stress,merci de me répondre

11 juin 2010
julien

@ Bayet :

Pour les enfants entre 5 et 12 ans, on recommande en général toujours de couper les doses d’huiles essentielles par deux. Donc ici 2 à 3ml d’huile essentielles maxi.

17 août 2010

Je suis d’accord, ces huiles essentielles n’ont pas de contre indication particulières pour les enfants mais il faut toujours diminuer un peu les doses pour eux.

Si ses pellicules sont dues à un stress un peu d’huile essentielle de camomille pourrait aussi lui faire du bien (chamaemelum nobile L. = camomille noble ou romaine).
C’est bon pour la peau, pour la nervosité et les chocs nerveux, et ok pour les enfants…

Partant du principe qu’un ml représente à peu près 20 gouttes on pourrait prévoir un mélange de 6 gouttes de sauge, 12 de romarin, et 14 de camomille.

20 août 2010
julien

merci Cathyala !

13 janvier 2011
Myrtille

Bonjour, Adepte des huiles essentielles depuis des années, je me tourne vers vous afin d’obtenir un avis compétent sur quelques questions que je me pose. Je dispose de plusieurs ouvrages sur l’aromathérapie, « Les huiles essentielles pour les nuls » de Elske Miles, « La bible de l’aromathérapie » de Nerys Purchon, ainsi que différentes brochures et livrets que j’ai reçus de mon pharmacien. A la recherche d’une H.E. que je peux inclure dans ma crème de jour pour lutter contre les effets de l’âge (j’ai 61 ans), je suis perplexe car certaines ( bois de rose d’après « Les huiles essentielles pour les nuls ») sont à éviter chez les personnes atteintes de cancer hormonodépendant. Or, j’ai été traitée pour un cancer du sein en 2003. Ma libido étant tout à fait en berne, au grand désespoir de mon mari, j’aimerais également trouver un moyen de la raviver. Mais, toujours en raison du problème de cancer du sein, je m’y perds et ne sais plus vers quoi me diriger, les avis des différentes lectures étant contradictoires sur les risques vis à vis des cancers hormonodépendants. Je tiens à préciser que je suis guérie et que les contrôles sont tout à fait rassurants. Mais, je veux éviter absolument de jouer avec le feu et de mettre en péril ces bons résultats. Il est clair que je dois m’abstenir de tout produit contenant des oestrogènes.
Bien à vous!

14 janvier 2011
julien

@ Myrtille :
Rappelons tout d’abord que les huiles essentielles ne contiennent jamais d’oestrogènes à proprement parler. Seulement, certaines d’entre elles sont réputées pour avoir un effet « oetrogène-like », c’est toute la nuance. Il s’agit surtout de la sauge sclarée, de beaucoup de pins, et d’autres essences à sesquiterpènes notamment.

A ma connaissance, le bois de rose étant constitué d’une écrasante majorité de linalol, ce qui en fait un astringent (effet « liftant » , anti-rides), je ne vois pas pourquoi une goutte par jour dans la crème de jour devrait poser un problème. Si vraiment vous êtes inquiète, optez tout simplement pour des soins aux huiles végétales, sans huiles essentielles. Pensez à l’argan, au noyau d’abricot, à la rose musquée… mais évitez alors l’onagre.

Les commentaires sont fermés