Tout savoir sur l’huile essentielle d’Ylang Ylang

6 février 2013
AUTEUR : mon aromatherapie
Pranarôm vous offre le meilleur Ylang Ylang

Pranarôm vous offre le meilleur Ylang Ylang

Originaire des Philippines, mais très présent à Madagascar notamment sur l’île de Nosy Be, l’ylang-ylang (cananga odorata) donne une huile essentielle précieuse qui mérite toute notre attention.

Non seulement son parfum doux et sensuel est un grand classique de la parfumerie et de l’aromacologie, mais ses propriétés très variées en ont fait une incontournable en aromathérapie et en massage traitant la dépression, la fatigue (asthénie), les contractures ou le stress.

La magie des bienfaits de cette huile s’explique par sa composition biochimique extrêmement complexe, fruit d’une distillation très longue et toute particulière. Nous vous invitons à découvrir l’ylang ylang en direct de Madagascar !

Une très belle fleur

A l’origine, « ylang ylang » signifie «fleur des fleurs» ou «parfum de tous les parfums ». Cette huile essentielle possède en effet un parfum chaud, rond et sensuel, presque entêtant, qui est très caractéristique. Lorsqu’on atterrit sur l’île de Nosy Be au nord ouest de Madagascar, là où des centaines d’ylang poussent, il suffit d’humer l’air ambiant pour se rendre compte qu’une fragrance douce et nouvelle l’emplit. C’est très émouvant.

Les Comores et le nord de Madagascar, destination Ylang !

Les Comores et le nord de Madagascar, destination Ylang !

L’ylang ylang (Cananga Odorata) est un arbre à croissance rapide qui peut atteindre une hauteur moyenne de 30 m, mais qui en culture est élagué pour se maintenir à hauteur d’homme et faciliter ainsi la récolte. Un arbre taillé de cette façon donne aussi plus de fleurs. Une plantation classique compte 250 à 350 arbres par ha en fonction de la topographie. Un arbre produira des fleurs pendant 25 ans. La production de fleurs a lieu pendant toute l’année. Chaque arbre de plus de 5 ans produit environ 20-25 kg de fleurs par an. Les fleurs sont cueillies 1 fois par semaine et ce toute l’année. A Nosy Be, la haute saison démarre en mars pour se terminer en mai. Pour une qualité et un rendement optimum, les fleurs sont toujours cueillies dès le lever du soleil et jusqu’au matin.

 

Un usage multiple

Un massage relaxant et profond à l'Ylang détend toujours.

Un massage relaxant et profond à l’Ylang détend toujours.

Les professionnels de l’aromathérapie scientifique considèrent l’huile essentielle d’ylang ylang comme une huile essentielle bien utile dans la lutte contre l’inflammation, la douleur et les contractures, ainsi que dans la lutte contre le stress, l’insomnie et la dépression.
En dermo-cosmétique, on l’utilise aussi comme tonique capillaire dans le cadre de la lutte contre la chute de cheveux.
En massage bien-être, l’ylang ylang revient également très souvent dans des protocoles de rééquilibrage nerveux.

Mais le plus grand consommateur d’huile essentielle d’ylang ylang est l’industrie de la parfumerie.  Coco Chanel l’a rendue populaire avec son légendaire parfum « Bois de îles », et des notes plus discrètes dans le fameux Chanel n° 5. D’autres parfums connus tels que Joy de Patou, Opium de Yves Saint Laurent ou Paris de Guerlain contiennent aussi des notes d’ylang ylang.

En olfactothérapie, on fait respirer l’huile essentielle d’ylang ylang pour aiguiser les sens et pour tempérer la dépression, la peur, la colère et la jalousie entre autres.

L’ylang ylang donne une huile essentielle à la fragrance très chaude et sensuelle. Aphrodisiaque ? Tonique sexuelle ? L’ylang ylang l’est certainement. Voilà qui est bon à savoir si l’on souhaite offrir un massage à sa moitié à l’occasion de la Saint Valentin. Pour la petite histoire, en Indonésie, la tradition veut qu’on étale des fleurs sur le lit de la jeune mariée, comme une invitation au plaisir de la noce.

 

Un profil aromatique très complexe

La cueillette de l'ylang ylang, de bon matin

La cueillette de l’ylang ylang, de bon matin

C’est son profil biochimique très riche qui dote l’huile essentielle d’ylang ylang de toutes ces vertus, et notamment la présence d’esters terpéniques importants (acétate de linalyle et benzoate de linalyle). Encore faut-il savoir de quelle « fraction » d’ylang ylang on parle.
En effet, la plante distillée délivre son essence en plusieurs étapes bien distinctes, appelées fractions.
L’industrie de la parfumerie, grand consommateur d’ylang ylang,  peut choisir d’utiliser l’une ou l’autre fraction seulement, pour des raisons de budget ou de fragrance. Par exemple, l’ylang ylang extra est en fait une fraction de l’huile essentielle.
Par contre, l’huile essentielle d’ylang ylang « totum » ou « totale », qui est la préférée des aromathérapeutes, est la précieuse synergie de toutes les fractions distillées, les unes après les autres.

 

Les principaux constituants de l’huile essentielle d’ylang-ylang sont  multiples :

Des densités différentes pour les fractions variées de l'ylang

Des densités différentes pour les fractions variées de l’ylang

- Le linalol et le géraniol donnent à l’huile essentielles des notes fraîches, fleuries et citronnées à la fois. D’autres alcools terpéniques sont aussi présents et arrondissent la fragrance.

- L’éther méthylique para-crésyl donne une odeur légèrement médicamenteuse  aux premières fractions de l’huile essentielle et à l’Extra, une fraction particulière du début de la distillation, difficile à obtenir. C’est probablement cette note qui fait que l’huile essentielle d’ylang ylang peut s’avérer entêtante ou peu appréciée par certain, alors qu’elle est addictive pour d’autres.

- Les sesquiterpènes, comme le germacrène-D et le farnésène, apportent des notes boisées et fleuries à la fois. Ce sont des notes plus vertes.

- Le caryophyllene et le cadinene donnent une note épicée, plus poivrée.

- L’acétate de géranyle et l’acétate de benzyle, des esters importants dans la composition, sont les seuls responsables de la note caractéristique de jasmin qui émane de l’huile essentielle d’ylang ylang. Ce sont aussi en partie ces esters qui confèrent à l’huile essentielle des propriétés calmantes et anti-inflammatoires dans une certaine mesure. Toutes les fractions de l’huile essentielle n’en contiennent cependant pas dans les mêmes proportions. Cette note de jasmin est un facteur appréciable pour ceux qui aiment l’ylang ylang, et détestable pour ceux que l’huile essentielle met mal à l’aise.

- Le benzoate de méthyle, un autre ester terpénique, est l’un des principaux éléments des fractions 1 et 2 de l’ylang ylang (10% environ).  Cet élément donne une note d’oeillet à l’huile essentielle.

-  Les aldéhydes terpéniques présents dans l’huile essentielle lui confèrent une puissance olfactive très forte, notamment en diffusion.

- Des  phénols sont également présents à un niveau très bas, mais dans toutes les fractions. Le P-crésol, l’eugénol ou l’iso-eugénol  confèrent à l’essence une pointe de chaleur, avec des notes épicées et balsamiques.

Une distillation experte

La technique de distillation est la même depuis des siècles

La technique de distillation est la même depuis des siècles

On obtient l’huile essentielle d’ylang ylang par distillation des fleurs fraîches de l’arbre « Cananga odorata ». On recueille l’huile essentielle en 5 fractions successives au cours d’une distillation qui peut durer de 10 à 20 heures environ.

On distingue les fractions S Extra (S=supérieure), Extra, Première, Deuxième et Troisième.  Les fractions différentes sont déterminées en fonction de leur densité, qui est propre à chacune.

Pour commencer, les fleurs sont placées dans un tonnelier en acier inoxydable préchauffé. Cent kilos de fleurs fraîches donneront entre 2 et 2.5 kilos d’huile essentielle.

Dès le début de la distillation, il faut une grande quantité d’énergie pour obtenir les fractions S Extra et Extra grâce à la vapeur très chaude. Si la chauffe n’est pas assez forte, on obtiendra tout de suite la première fraction de l’ylang ylang au lieu des grades extra, ce qui serait dommage. Cela implique donc qu’il faut beaucoup de bois de chauffe pour une bonne distillation, et ce n’est pas toujours facile à Madagascar de le trouver pour les plus petits producteurs.

Après environ une heure de distillation, le distillateur réduit l’intensité du feu et peut laisser se consumer des branches et des bûches de la taille d’un bras. Les première et deuxième fractions peuvent alors être extraites.

Après environ 6 heures de distillation, on obtient une fraction moins odoriférante, la troisième.  Cette fraction est cependant importante pour le produit final si on veut un « totum » (mélange de toutes les fractions). C’est pourquoi la distillation dure plus de 10 heures.

L’huile essentielle d’ylang ylang est collectée tout au long de la distillation, à chaque fois que le décanteur contient 125 ml d’huile. Les 5 fractions sont donc en fait récoltées en 20 à 30 fois. Vous avez dit compliqué ? ;-)

Un producteur rassemblant du bois de chauffe à Nosy Be

Un producteur rassemblant du bois de chauffe à Nosy Be

Une huile essentielle très complète

L’huile essentielle d’Ylang Ylang Totale ou «Totum» est la favorite des aromathérapeutes. Ses vertus médicinales sont en effet supérieures à celles des fractions isolées puisque toutes les molécules aromatiques de la plante y sont.

Cette huile essentielle est une matière précieuse, et donc très souvent hélas soumise à la FRAUDE !

L'ylang TOTUM de Pranarom, l'un des meilleurs sur le marché

L’ylang TOTUM de Pranarom, l’un des meilleurs sur le marché

La falsification de l’huile d’ylang est assez fréquente, car la loi du profit règne en maître. Les principaux moyens de falsification sont :

- l’ajout d’une huile essentielle de « rupture » pour augmenter le volume (une huile minérale, une huile végétale, une huile essentielle…). C’est assez grossier et facilement détectable mais assez courant.
- l’ajout d’huile de coco. C’est également assez facilement détectable lors d’une chromatographie telle que celles pratiquées par Pranarôm.
- Le chauffage de la troisième fraction d’ylang ylang mélangé à un peu de grade extra ou de première fraction.

Seuls de rares acteurs de la production de l’ylang ylang peuvent donner toute garantie à leurs clients quant à la traçabilité et à la qualité de leur produit.
C’est bien entendu le cas des producteurs et distillateurs qui collaborent avec Pranarôm depuis tant d’années à Madagascar.

Pour découvrir l’huile essentielle d’ylang ylang de Pranarôm, d’une qualité exceptionnelle, visitez l’un des points de vente Pranarôm (cliquez).

 

Pour vous former à l’aromathérapie scientifique, visitez le site du Collège d’Aromathérapie Dominique Baudoux (cliquez).

 

Faites entrer un peu d’air de Madagascar dans votre intérieur avec notre nouveau spray assainissant AROMAFORCE (cliquez) qui contient de l’huile essentielle d’ylang-ylang et 12 autres huiles essentielles Malgaches.

 

ET NE MANQUEZ PAS CE CADEAU : Téléchargez ici notre fiche pratique des formules et des recettes à base d’ylang-ylang (cliquez).

 

11 commentaires
6 février 2013
lauriane

Ce n’est pas trop sa place mais je voulais remercier toute l’équipe pour l’information concernant les huiles essentielles ,ce blog est une mine d’or ,mercis pour vos attentions.

13 février 2013
julien

@lauriane : un grand merci pour vos encouragements. Notre blog va en effet fêter ses 4 ans cette année avec succès !

14 février 2013
chantal

Salut Julien merci bcp pour l’information que vous partager avec tant de gérérosité :)

Je suis Québécoise et je suis une formation en institut et je me demande si je peux me servir des mêmes formules que vous donnez car a ma formation c’est 30 gouttes pour 1 mililitre et vous c’est 20 gouttes pour 1 mililitre ?

Comment fait on pour calculer le pourcentage ? nous somme en mililitre ou en gouttes

Chantal

16 février 2013
llenox

Salut Julien, j’ai vu sur ce site des formules pour stimuler la digestion a base de basilic, essence de citron z, menthe poivré, romarin a verbone a prendre par la bouche avec du miel, je ne peux pas, esce aussi efficace par massage sur le ventre si j’ajoute de l’huile ?

18 février 2013
emma

bonjour je sais pas comment faire pour laisser un commentaire concernant l etude sur l alopecie j aurais une question a pauser jai commence ce soir le traitement av HE ET HV mais jai pas tout utilise car ca me parait beaucoup surtout pour les 20 ml HV de pepin de raisin car en trois jours y aura deja plus rien ds la bouteille est ce que je peux du coup utiliser en deux voir trois fois la preparation??? 20 ML me parait enorme merci d avance de repondre a ma question
cordialement

18 février 2013
julien

@chantal : en effet, la question du « combien de gouttes d’HE pour 1 ml » est un problème récurrent qui ne connaît hélas pas de réponse précise, tout simplement car elle dépend de plusieurs facteurs dont le codigoutte de votre fabricant mais aussi la densité de l’huile essentielle. La seule vraie réponse est que 1ml d’HE = 20 à 35 gouttes d’HE, c’est selon. Mais pour la plupart des formules, on parle en gouttes et dans ce cas il n’y a pas trop de problème. Et même si il y en avait, avec une différence finalement très minime en terme de pourcentage d’HE dans un produit fini, ce n’est pas bien grave (sauf dans de rares formulations à prendre par voie interne).

18 février 2013
julien

En effet, un massage à base d’huiles essentielles sur le ventre peut également faciliter la digestion. Mais référez-vous à des formules précises faites pour cela dans ce cas.

18 février 2013
julien

@emma : oui bien entendu emma, il faut adapter la quantité utilisée à vos besoins.

28 mars 2013
vallet

mon petit de 2ans 1/2 a attrapé la gale, j’ai vu sur d’autres sites que l’HE d’ylang ylang était spécifique sur la gale et semblait ne présenter que peu d’effets indésirables, pensez-vous que je puisse l’utiliser et à quelle posologie? merci pour votre réponse.
merci de ne pas diffuser mon adresse email s’il svp

29 mars 2013
julien

@vallet : notre article sur la gale est ici : http://www.mon-aromatherapie.com/ma_sante/traiter-la-gale-avec-les-huiles-essentielles N’oubliez pas de toujours utiliser le moteur de recherche en haut à droite pour trouver des conseils adaptés.

1 juin 2013
Christine

un tout tout grand merci à Monsieur Baudoux, pour la conférence de ce samedi après midi pour l’Association Belgique Acouphènes.

Une mine d’or d’informations, même si ce n’est pas facile pour une débutante …

Les commentaires sont fermés