Ménopause : massez des huiles essentielles !

17 avril 2013
AUTEUR : mon aromatherapie
La ménopause n'est pas toujours un cap facile à passer

La ménopause n’est pas toujours un cap facile à passer

La ménopause est un événement marquant dans la vie de la plupart des femmes, car elle est associée à de nombreux changements physiques et émotionnels.

La ménopause peut être associée, chez 80 à 85 % des femmes, à des symptômes vasomoteurs, psychologiques, urogénitaux et sexuels, ce qui peut avoir un impact négatif sur la qualité de vie d’un nombre important de femmes.

Nous vous parlions d’ailleurs des traitements possibles en cas de bouffées de chaleur dans un article précédent.

Bonne nouvelle pour les femmes ménopausées, une étude clinique randomisée et contrôlée affirme qu’une huile de massage à 3% d’huiles essentielles est efficace pour réduire les symptômes de la ménopause.

Quelques explications sur le protocole suivi et ses résultats encourageants…

Bref rappel sur l’encadrement médical de la ménopause :

Durant les trois dernières décennies, les hormones ont été lourdement prescrites pour prévenir les symptômes de la ménopause chez les femmes.
En 2004 cependant, la fameuse étude « Women’s Health Initiative » (menée sur 26.000 femmes aux États-Unis) a mis en avant un risque, arguant que les formules les plus populaires à base d’œstrogène-progestatif et d’œstrogène seul (souvent prescrites aux femmes vers l’âge de la ménopause) augmentaient le risque d’attaque, de thrombose veineuse, de démence et d’incontinence. Pire, selon l’étude, la thérapie combinée à base d’oestrogènes augmentait aussi le risque de cancer du sein.

Depuis, ces préoccupations sanitaires ont permis le développement d’un large éventail de thérapies complémentaires pour soulager les symptômes de la ménopause à court terme, en ce compris l’aromathérapie qui implique l’usage d’huiles essentielles et/ou d’huiles végétales dans le traitement de confort de la patiente.

Une étude Iranienne 

Pour bien masser l'abdomen, une position de détente est obligatoire

Pour bien masser l’abdomen, une position de détente est obligatoire

Prouver l’efficacité clinique des huiles essentielles sur les symptômes de la ménopause?

Tel était l’objectif de la recherche récente (2012) de Fatemeh Darsareh et al – approuvée par le comité d’éthique de ‘Tehran University of Medical Sciences’ et enregistrée dans le ‘registre iranien d’essais cliniques’ et dans le ‘Registres primaires de l’Organisation Mondiale de la Santé’.

L’étude Effect of aromatherapy massage on menopausal symptoms. A randomized placebo-controlled clinical trial par Fatemeh Darsareh, Simin Taavoni, Soodabeh Joolaee, and Hamid Haghani et parue dans « Menopause: The Journal of The North American Menopause Society ». Vol. 19, No. 9, 2012. pp. 995/999) a voulu prouver de façon clinique (étude randomisée et contrôlée par un placebo) l’efficacité d’une huile de massage à 3% d’huiles essentielles pour réduire les symptômes de la ménopause.

Expérimentation:

90 femmes naturellement ménopausées, qui satisfaisaient aux critères d’inclusion, ont été recrutées par ‘la clinique de la ménopause de l’hôpital de gynécologie de Téhéran’ et subdivisées en 3 groupes…

- Un groupe de massage ‘aromathérapie’ (n = 30) : traité par le mélange d’HE de lavande, de géranium rosat, de rose et de romarin à 4:2:1:1, dilué à 3% dans l’HV d’amande douce (87%) et d’Onagre (10%).

- Un groupe de massage ‘placebo’ (n = 30) : traité par une solution liquide de la vaseline.

  • Un groupe de contrôle (n = 30) : n’a reçu aucun traitement.

Les traitements consistaient en 30 minutes/séance de massage de l’abdomen, du fémur et du bras par une sage-femme certifiée, deux fois par semaine pendant 4 semaines (8 séances au total).

Les participantes se trouvaient dans une position allongée avec un coussin placé sous les genoux pour garder l’abdomen détendu.

Résultats (extraits traduits de la publication) :

¨ Nous constatons après les 8 séances de massage que les symptômes de la ménopause ont diminué, selon une échelle d’évaluation de la ménopause ‘Menopause Rating Scale score’ de 21.86 à 13.11 points dans le groupe ‘aromathérapie’ et de 21.72 à 19,07 points dans le groupe ‘placebo’ (Tableau).

¨ Ces résultats sont statistiquement significatifs pour les groupes ‘aromathérapie’ et ‘placebo’ (P<0,001) par contre dans le groupe ‘témoin’ les statistiques ne diffèrent pas (P=1) (Tableau).

¨ Les résultats de cette étude montrent que les symptômes de la ménopause ont été diminués de 8,75 points dans le groupe ‘aromathérapie’ alors que dans le groupe ‘placebo’, la réduction ne dépasse pas 2,65 points.

Voici le tableau de comparaison de l’impact des massages ‘aromathérapie’ et ‘placebo’ sur les symptômes de la ménopause selon ‘Menopause Rating Scale score’. Based on paired-samples t test. Data are presented as mean ± SD :

Les huiles essentielles sont efficaces

Les huiles essentielles sont efficaces

Conclusions de l’étude :

 

Finies les bouffées de chaleur avec les huiles essentielles ?

Finies les bouffées de chaleur avec les huiles essentielles ?

Les auteurs de cette étude concluent que les résultats de l’étude démontrent que les massages avec ces HE sont efficaces pour réduire les symptômes de la ménopause. Cependant, d’autres études randomisées, en utilisant des mesures plus objectives, un échantillonnage plus grand sont nécessaires pour une confirmation définitive.

Nos conseils pratiques :

Si vous souhaitez bénéficier vous aussi des effets d’un massage de l’abdomen dans le cadre d’un traitement de confort en cas de ménopause difficile, il vous est tout à fait possible de fabriquer vous-même une huile de massage « imitant » la formule testée dans l’étude. Pour ce faire, nous vous proposons une formule plus précise que celle de l’étude afin de réaliser environ 50ml d’huile de massage.

Dans un flacon en verre ambré, versez successivement :

- HECT Lavandula angustifolia : 13 gouttes
– HECT pelargonium asperum : 10 gouttes
– HECT rosmarinus officinalis CT camphre : 10 gouttes
– HECT rosa damascena : 5 gouttes
– HV amande douce : 43 ml
– HV onagre : 5 ml

Cette huile se masse 2 fois par semaine pendant 30 minutes au total sur l’abdomen, le bras gauche et les hanches. Demandez idéalement à un membre de votre entourage de vous masser si possible.

Les capsules d'huile d'onagre se trouvent en pharmacies et magasins bio

Les capsules d’huile d’onagre se trouvent en pharmacies et magasins bio

Vous pensez souffrir de bouffées de chaleur (clic) ?

Relisez alors la formule réputée efficace de Dominique Baudoux. Celle-ci était dosée à un peu plus de 10% d’HE et est bien différente de celle présentée dans l’étude.

Vous avez d’autres petits soucis plus intimes ?

N’oubliez pas de consulter votre médecin en premier lieu. C’est lui seul qui pourra vous soigner en cas de troubles de santé liés à la ménopause.

Pour votre confort intime, pensez aussi à prendre des capsules d’huile d’onagre en guise de compléments alimentaires.

Elles sont appréciées pour leur capacité à réguler l’humeur, lutter contre les phénomènes inflammatoires, la sécheresse vaginale et faciliter le passage à la ménopause.

Alors mesdames, heureuses ? ;-)

 

 

 

 

 

7 commentaires
19 avril 2013

Super article ! Je l’ai donné à maman qui souffre de bouffées de chaleur ! Peut-être qu’elle tentera l’expérience des huiles essentielles. J’ai apprécié également avec le tableau de comparaison des valeurs et résultats de l’étude car étant statisticienne, je sais intérpréter ces résultats et cela me prouve que l’étude a véritablement donné de bons résultats. Je ne jure que par les huiles essentielles depuis presque 1 an maintenant.

28 avril 2013
Daum

Très interessant ! Merci.
Je suis étonné de ne pas trouvé de sauge sclarée dans l’étude.

16 mai 2013
Mireille

Bonjour,
j’ai 46 ans et je souffre d’un syndrome prémentruel qui se manifeste au niveau de la poitrine : gonflement, douleurs à peine supportables J’ai d’autre part un kyste et un nodule que je ressents particulièrement à partir de la 2ème partie de mon cycle.
Je pensais que peut-être un massage avec des huiles essentielles pourrait me soulager.
Que me conseillez-vous ?
Dans l’attente de votre réponse et vous remerciant par avance.
Bien cordialement.

17 mai 2013
chantal

bonjour, pouvez vous me dire ce que je dois prendre (où mettre localement comme huile végétale par exemple) pour la sécheresse vaginale?
Outre l’huile d’onagre en comprimés que je pense avoir compris suite à votre article.

merci d’avance

22 mai 2013
julien

@chantal :la prise des capsules d’huile d’onagre peut déjà être d’une grande aide en soi. Pour le reste, l’huile végétale de jojoba ou de macadamia en application locale peut améliorer le confort mais n’est par exemple par indiquée pour faciliter les rapports sexuels (ce ne sont pas des lubrifiants en tant que tels).

22 mai 2013
julien

@Mireille : Nous ne pouvons pas vous conseiller de façon thérapeutique sur ce blog dont ce n’est pas la vocation Mireille. Vous pouvez vous inspirer des articles présentés mais nous vous invitons à consulter au plus vite.

3 juin 2013

Bonjour,

Contre les bouffées de chaleur, vous avez aussi la possibilité de vous vaporiser avec de l’hydrolat aromatique de Géranium Bourbon. Efficacité garantie. Ne pas oublier d’avoir un petit vaporisateur dans son sac.

Les commentaires sont fermés