Molluscum contagiosum : un traitement à base d’huile essentielle de Tea-Tree

1 novembre 2012
AUTEUR : mon aromatherapie

Le molluscum contagiosum, bénin mais handicapant pour l’enfant

Une étude récente démontre qu’un traitement mêlant huile essentielle de tea-tree et iodine est efficace sur le molluscum contagiosum, une affection dermatologique très répandue chez les tout petits.

Le molluscum contagiosum est une affection bénigne qui peut guérir d’elle-même avec le temps, mais elle est actuellement le plus souvent traitée par ablation des excroissances cutanées à la curette, ce qui peut être douloureux ou traumatisant pour les enfants.

Les huiles essentielles sont-elles une piste à explorer pour un traitement plus doux de cette maladie contagieuse ?

Molluscum Contagiosum, de quoi parle-t-on ?

Les molluscums contagiosums (MC) sont des lésions infectieuses dues à un virus à ADN double hélice du genre des molliscipox . C’est une maladie de la peau courante et contagieuse. Elle touche essentiellement les enfants entre 2 et 10 ans.

Les principaux modes de contamination sont le contact avec d’autres enfants infectés, d’objets contaminés et la fréquentation des piscines. Occasionnellement, les adultes peuvent être également infectés, soit par contamination au contact d’un enfant atteint, soit par contamination sexuelle. L’infection est d’ailleurs fréquemment constatée chez les immunodéprimés et les patients contaminés par le VIH.

De nombreux traitements ont été proposés, reflet de l’absence de traitement véritablement efficace. On pratique le plus souvent l’ablation des excroissances de la peau à la curette, ou leur traitement par congélation des molluscums à l’azote liquide.

Actuellement, il n’y a pas d’étude convaincante, fondée sur les principes de la ‘médecine basée sur des preuves’, concernant le traitement cette affection.

Une étude récente valide l’action de l’huile essentielle de tea-tree.

L’étude menée par Markum E. and Baillie J. : « Combination of essential oil of Melaleuca alternifolia and iodine in the treatment of molluscum contagiosum in children » et parue dans le Journal of Drugs in Dermatology (2012 Mar;11(3):349-54.), attire notre attention.

L’huile essentielle de melaleuca alternifolia, réputée antiseptique et anti-virale par les utilisateurs

Cette étude clinique de mars 2012 seconde un autre essai clinique de 2004 du même groupe de recherche. L’équipe de Jon-Eric Baillie avait déjà démontré une réduction du nombre de lésions dans 9 sur 16 enfants traités une fois par jour pendant 30 jours avec 10% d’huile essentielle de myrte citronnée australienne (Backhousia citriodora) dans 90% de l’huile d’olive. Cependant l’HE Backhousia citriodora peut provoquer des irritations de la peau à partir d’une concentration de 1%.
D’où ce nouvel essai clinique avec l’huile essentielle de Tea tree, utilisée par voie topique comme antiseptique pendant des décennies, ici associée à l’Iodine (= iode organique du genre Bétadine dermique), un antiseptique commun topique efficace.

Le traitement a été étudié sur une cinquantaine d’enfants de 6,3 ± 5,1 ans souffrants de Molluscum contagiosum et le protocole, effectuée par le ‘Center for Biomedical Research, Inc., USA’ répond conformément aux Accords de Helsinki concernant les sujets humains.

Expérimentation: Les enfants ont été répartis en trois groupes test :

  • 1er groupe (n = 19), Traitement à l’HE de Tea tree + Iodine (TTI), une préparation composée de 95 % d’HE de Tea tree et de l’iode organique à 35 microlitre de la solution finale sans solvants ni additifs ou conservateurs.
  • 2ème groupe (n= 18), Traitement à l’HE de Tea tree seule (TTS)
  • 3èmegroupe (n= 16), Traitement à l’Iodine seule (IS)

Pour tous les groupes, on applique deux fois par jour avec une baguette en verre une goutte de 4 µl de la préparation testée sur chaque lésion de molluscum pendant 30 jours ou jusqu’à la disparition des lésions.

Le traitement est considéré comme réussi si, à la fin des 30 jours, les lésions ont complètement disparu ou si elles sont réduites à plus de 90 %.

Les enfants de chaque groupe étaient suivis, tous les 10 jours, par des médecins pour juger des progrès de l’essai clinique et pour évaluer les éventuels effets indésirables.

Résultats avant-après sur la cuisse d’une fillette de 5 ans traitée par le mélange TTI

 

Résultats avant-après sur le cou d’une fillette de 6 ans traitée avec le mélange TTI

Des résultats très encourageants :

– Dans le groupe TTI, 11 enfants sur 19 avaient une résolution totale du problème, 5/19 présentaient une réduction du nombre de lésions supérieure à 90 %, 2/19 une réduction des lésions ne satisfaisant pas au critère des 90 % et 1 enfant n’a pas continué l’essai. Au total 16/19 enfants (84%) répondent aux critères de l’étude pour la réussite du traitement.

– Dans le groupe TTS, 5 enfants sur 18 avaient une réduction du nombre de lésions ne satisfaisant pas au critère des 90 %, et 4/18 satisfaisaient au critère de la réduction de 90 %. On peut souligner que le traitement à l’HE de tea-tree seule n’est pas dépourvu d’efficacité même si elle n’est pas totale au sens de l’étude.

– Dans le groupe IS, 2 enfants ont été retirés de l’essai (ces parents ont constaté une aggravation de la maladie et ont choisi d’autres traitements), 4/16 présentaient une réduction spontanée du nombre de lésions, mais ne satisfaisaient pas au critère de la réduction de 90 %, et 1/16 satisfaisaient au critère de la réduction de 90 %.

– Le traitement a été bien toléré et a souvent donné lieu à des résultats spectaculaires (voir photos ci-dessus).

Conclusions de l’étude :

Le traitement avec la solution HE de tea-tree + iodine présente une bonne rapidité d’action et une absence d’inflammation généralisée. Les auteurs suggèrent que le mélange n’a pas agi comme un stimulant immunitaire généralisé mais avec une action directe pour inhiber la propagation virale.

Les résultats de cette étude suggèrent que l’association de l’HE de Tea tree à l’iodine est efficace et sûre dans les traitements topiques des molluscum contagiosum chez les enfants.

Quel traitement en aromathérapie familiale ?

Cahier pratique d’Aromathérapie – vol. 2 Dermatologie, par D. Baudoux.

Il est tout d’abord important de rappeler que le molluscum contagiosum est certes contagieux et handicapant pour l’enfant mais qu’il s’agit d’une affection bénigne qui disparaît d’elle-même dans la plupart des cas.

La consultation chez un dermatologue est cependant un must absolu. Seul le médecin peut diagnostiquer l’affection et proposer un traitement.

En aromathérapie, on s’intéresse à l’application d’1 à 2 gouttes d’un mélange d’huiles essentielles pure, 2 à 3 fois par jour, point par point sur chaque excroissance.

On peut par exemple prendre pour référence la synergie proposée par Dominique Baudoux dans son ouvrage « Cahiers Pratiques d’Aromathérapie, volume 2. Dermatologie » (cliquez pour voir fiche ouvrage).

La synergie est formulée comme suit :

- 5 ml HECT Melaleuca Quinqenervia CT cinéole (HE de niaouli)
- 3 ml HECT Melaleuca Alternifolia (HE de tea-tree)
- 1 ml HECT Eucalyptus polybractea CT cryptone (HE d’eucalyptus  à cryptone)
- 1 ml HECT Ocimum Basilicum ( HE de basilic exotique)

Si l’âge de l’enfant le permet, la prise du contenu d’une capsule d’Immunessence dans une cuiller à thé de miel par jour pour booster l’immunité est également intéressante. Ce ci n’est possible qu’à partir de 6 ans. Demandez conseil à votre pharmacien pour les solutions qui concernent la stimulation de l’immunité.

 

 

 

 

 

39 commentaires
4 novembre 2012
Rita

bonjour Julien,

Dans la pharmacie,j’ai conseillé la formule du livre ‘Guide pratique d’aromathérapie familiale et scientifique’ (basilic, tea tree, saro) pour une fille de 6 ans avec une dizaine de verrues de piscine et… avec succès. Après 4 semaines de traitement rigoureux la plupart des lésions avaient complètement disparu, les autres avaient presque disparu.
Cela m’a donné confiance en mon conseil aromathérapie dans la pharmacie.
Cordialement

6 novembre 2012

Bonjour,

J’ai traité un Molluscum Contagiosum avec un succès très rapide (réduction significative après une semaine, et aucune nouvelle apparition de papule. Deux semaines de traitement de plus auront amené une guérison totale.

Mélange :

Tea-Tree 3ml
Ravintsara 3 ml
Niaouli 3 ml
Basilic 1 ml
Palmarosa 3 ml
Camomille Noble 1 ml

Je n’ai pas eu recours au Myrte citronné dont on parle tant mais qui semble être un irritant majeur. Les résultats auraient-ils été meilleurs ? Je l’ignore.

Si vous avez plus d’infos sur le Myrte citronné, je serais ravi d’en savoir plus.

Merci.

6 novembre 2012
Canonne

Essayé et approuvé sur mes enfants ;-)

9 novembre 2012
julien

@Julien : Merci pour ce retour. Nous n’avons pas travaillé sur le myrte citronné.

9 novembre 2012
julien

@Rita : Merci beaucoup pour ce retour d’expérience !

10 novembre 2012
de castro

j’ai traité les molluscum de mon garçon avec de l’huile essentielle d’origan compact (à manipuler avec beaucoup de précautions) mélangé à de l’huile d »amande douce. Avec un coton tige j’appliquai uniquement sur les molluscum. Résultats spectaculaires !!!!! les molluscum ont tout de suite séchés et plus rien au bout d’une dizaine de jours.

14 novembre 2012
julien

@de castro : Merci pour ce témoignage.

28 novembre 2012
sandra

Bonsoir,

Mon petit garçon de 2 ans viens d ‘attraper des Molluscoms Contagiosum.
Il a vu un dermathologue qui la curé à la la curette mais s’est attroce il a beaucoup souffert!
Il en a sur le ventre et dans le bas de la tête à l’arrière.
Le dermathologue m’a prescrit une lotion mais m’a informé que celle-ci n’était pas éfficace à tout les coups…
Je suis perdue et ne sais trop quoi faire.
Il est difficile en plus un faire des application minutieuses sur un enfant de 2 ans… Il n’arrete pas de bouger.
Si quelqu’un a des conseils ils sont bien venus!
Merci

10 décembre 2012
julien

@ sandra : Vous avez raison, l’application minutieuse est difficile, mais elle est possible. Pensez à stimuler l’immunité de votre petit avec un produit adapté tel que l’huile « immunité » pour bébé : http://www.pranarom.com/huiles-essentielles-bien-etre-pour-bebe/FAM00200/SSF00949, et ceci en complément des applications cutanées.

19 janvier 2013
barbara

bonjour,
j’aimerais bien partager avec vous une autre methode aussi qui a bien marché avec mes deux enfants, même si c’est une site d’aromatherapie. c’était des doses homeopatiques, Causticum 200K et en suit 15 jours plustard Causticum 1000K. C’est simple et rapide. Quelques jours plustard de premier dose, les boutons ont commencé diminuer et après la 2ème, la disparition complète.
Voila!

21 janvier 2013
favre

bonjour mon fils de 4 ans en a depuis plus de 1 ans et ma fille de 2 ans en a depuis quelques moi mon medecin me dit d etre patient que ca va partir tout seul mais mon fils commence a subir des moquerie car il en a sur le corps mais il en a surtout sur le visage de meme pour ma fille. Que puis je faire que me conseiller vous? merci

22 janvier 2013
julien

@favre : il vous faut avant tout suivre les recommandations de votre médecin mais rien ne vous empêche d’essayer l’application d’huile essentielle (tea-tree par exemple) telle que décrite dans l’étude évoquée.

22 janvier 2013
julien

@barbara : Merci pour cet échange !

28 janvier 2013
audrey

mon fils de 5 ans a 1 gros moluscum sous l’oeil se qui lui provoque des conjonctivite folliculaire et paupiere qui tombe c’est riquer de lui mettre l’huile essentielle ca peut allé dans l’oeil que faire merci de votre reponse

30 janvier 2013
julien

@ audrey : le traitement aux HE est dans ce cas en effet impossible. Consultez sVP.

2 mars 2013
berlemont

ou trouver les produit en pharmacie? ou en herboristerie? pr le tea tree mon petit garçon de 4ans et demi en a attraper

6 mars 2013
julien

@berlemont: tous les points de vente Pranarôm (pharmacies ou magasins spécialisés) sont ici : http://www.pranarom.com/point_de_vente_fr

6 mars 2013
Julie

Bonjour j’aimerais savoir combien de ml il faut d’huile origan et d’amande douce comme castro a parler sur son message svp. Mon fils en a de plus en plus qui sorte et je ne veux pas lui faire bruler :(
Merci

8 mars 2013
julien

@Julie : Je ne sais pas si Castro reviendra parmi nous. Peut-être devriez-vous plutôt tester les recommandations détaillées du livre de Dominique Baudoux présenté ci-dessus dans l’article.

9 mars 2013

Bonjour je souhaite connaître plus en détail la méthode homéopathique de Barbara, notamment la posologie ( nombre de dose, la fréquence ). J’ai deux filles qui sont touchées et cela me parait simple et efficace !
Dans l’attente de vous lire, par avance merci.

10 mars 2013
myriam

J’aimerais bien tester pour mon fils de deux ans mais au risque de paraitre bete je ne suis pas sure de tout compris de la methode decrite par l’article:
il me faut de la tea tree , ca c’est bon je sais ce que c’est
mais la iodine c’est quoi? et quel est le melange a faire et la posologie?

Merci par avance julien

16 mars 2013
Audrey

Bonjour ! Voilà 6 mois que je tourne en rond sur ce virus qui touche mon fils de 3 ans. Le dermatologue m’a donné un produit très agressif qui n’a donné aucun résultat. Il m’a déconseillé de retirer les molluscum étant donné l’étendue (je suis quand même obligée de le faire moi-même ponctuellement quand l’un se développe trop et devient irritant.) J’ai commencé par tester un mélange Tea tree + citron non probant. Je commence à présent un traitement homéopathique de fond et souhaite tester le mélange Tea tree + iodine. Toutefois comme Myriam j’aurais besoin de précisions. J’ai acheté de la betadine dermique (les 2 pharmacies où je me suis rendue ne connaissais pas la iodine en tant que tel). Pouvez-vous me confirmer que la betadine dermique fera l’affaire et repréciser le mélange ?
Merci d’avance de votre aide !

18 mars 2013
virginie

Mon fils a bientôt 2 ans. Je me demandais si l’application d’HE quasi pure n’est pas contre-indiquée pour son âge??

20 mars 2013
julien

@virginie : Je vous invite à lire l’article consacré aux soins aromatiques des bébés : http://www.mon-aromatherapie.com/produits-pranarom/des-huiles-essentielles-pour-la-sante-de-bebe

20 mars 2013
julien

@ Audrey : Comme dit dans l’article ci-dessus, nous vous conseillons la formule de Dominique Baudoux et non la combinaison tea-tree et iodine que nous ne connaissons que mal l’étude n’ayant pas été menée par nous. Je ne peux donc pas répondre à votre question et vous invite à pratiquer le soin avec les HE seulement, et l’accord de votre médecin bien entendu.

20 mars 2013
julien

@myriam : Nous vous conseillons la recette de Dominique Baudoux à appliquer comme décrit dans l’article plus haut.

28 mars 2013
audrey

bonsoir,

Mon fils de 4 ans a commencé a en avoir quelques uns : j’ai essayé le ttt de mon médecin (mettre bétadine dessus + scotch pour étouffé la verrue) cela a fonction sur certain mais très loin à faire. Puis on a dit homéopathie + produit a mettre dessus : un peu chauffant à l’application et création de pas mal de lésion qui je pense est à l’origine d’une propagation. Je me retrouve donc avec beaucoup plus de verrue je ne sais plus quoi faire !!!! En plus pas esthétique et va à la mer en mai dans un peu gênant !!! je vous en prie donné moi une solution miracle sachant que je peux appliquer que 2 fois pas jours (matin et soir) car pas de traitement à l’école !!!! J’attends avec impatiente votre réponse.

cordialement

audrey

29 mars 2013
julien

@audrey : Les conseils de l’article peuvent être suivis. Relisez aussi les conseils dans les commentaires. Bien à vous.

31 mars 2013
Astrid

Bonjour, j’ai 20 ans j’ai du molluscum depuis un moi, j’utilise le produit molutrex depuis 3 semaines.cela me fait depuis des plaques de croûte et le molluscum se propage sur mes jambes.es ce grave.je met pour le moment de lhomeoplasmine et continue le traitement,tout les boutons du début se sont transphormee en croûte es ce grave????

1 avril 2013
audrey

bonjour,

Quelqu’un a t-il déjà essayé : Molluscum Control ? est ce que cela marche ?

cordialement

2 avril 2013
julien

@ Astrid : A priori ce n’est pas grave car cela peut préfigurer de la fin de l’affection. Il est normal que les vésicules « sèchent » avant de disparaitre. Montrez les à votre médecin SVP.

3 avril 2013
agnès

alors moi j’ai essayé sur ma fille de 8 ans : traitement homéopatique : totalement inefficace ! l’huile essentielle de tea tree marche bien, mais ma fille a tendance à avoir des plaques d’exéma après, sinon une chose qui marche très bien mais qui n’est pas forcément pratique à utiliser, c’est l’argile : je lui mets de l’argile directement sur les molluscum, je bande et je change le pansement 2-3 fois par jour. c’est indolore, et il n’y a pas de réactions secondaire.

3 avril 2013
audrey

je ne trouve pas l’eucalyptus polybractéa !!!! il faut passé que par le net ???

cordialement

audrey

4 avril 2013
audrey

je fais le mélange comme ça ou dois je le mettre dans une huile neutre ?

audrey

9 avril 2013
Astrid

oui.cest du au traitement.maintenant sa se propage sur ma cuisse je pense que je vais retournée chez le dermato et arrêter le molutrex pour la,méthode des huiles essentiel.jy pense tout les jours c’est stressant.et quand je voi que certain mettent un an à guerrir je suis pas sorti de lhoberge.jen suis à trois,mois de molluscum .champagne (humour)

12 avril 2013
NADINE

Bonjour,
ma fille de 6 ans a du molluscum depuis la rentrée de septembre 2012. Nous avons essayé un traitement le Poxcare qui brûle beaucoup et est inefficace, puis un traitement homéopathique qui a été long mais avec de bons résultats mais depuis l’arrêt du traitement le molluscum est revenu.
Ma fille a la peau très sèche et il faut une très bonne hydratation pour éviter que ce virus ne se propage.
Je suis tentée d’essayer les huiles essentielles mais j’ai peur de ne pas faire les mélanges correctement. Je n’ai rendez-vous chez la dermato. que fin Mai et je vais essayer ce traitement d’ici là.
Je vous tiendrai au courant et j’espère que cela va fonctionner car j’ai l’impression que ma fille ne se débarrassera jamais de ce satané virus!!

17 avril 2013
julien

@audrey : le mélange proposé par D. Baudoux est pur et s’applique point par point

17 avril 2013
julien

@audrey : si votre revendeur ne l’a pas en magasin et ne veut pas le commander, oui vous pouvez passer par le net. Les revendeurs web de Pranarôm sont ici : http://www.pranarom.com/point_de_vente_ligne

19 avril 2013
Lucie

Moi j’ai 50 ans et j’ai eu des molluscums, je les ai fait brûler à l’azote liquide et ca fonctionne.

Les commentaires sont fermés